Aller au contenu principal 

t'as lu?

Partage
Où en est la médecine ?

Même si elle n’a pas encore découvert le traitement définitif contre le VIH, la médecine a fait des pas de géants notamment en matière de traitements. 

Depuis 1996 et l’utilisation des trithérapies, les infectiologues disposent d’une gamme plus large de molécules pour combattre le virus, et la recherche continue de développer des médicaments d’autant plus efficaces causant moins d’effets secondaires que par le passé.

Le traitement anti-rétroviral

Un allié

…pour combattre le VIH.

Seul un suivi médical spécialisé permettra de déterminer quand il sera nécessaire de démarrer un traitement anti-rétroviral. 
Actuellement celui-ci est instauré avant que des problèmes de santé liés au VIH n’apparaissent. C’est ce qu’on appelle les infections opportunistes: elles profitent de la baisse de l’immunité causée par le VIH pour se développer. Une mise sous traitement anti-rétroviral permet à terme de renforcer l’immunité et empêche alors les infections opportunistes de se développer.

Certains séropositifs craignent de devoir commencer le traitement anti-rétroviral, associant ce dernier au fait d’être malade. Au contraire, d’autres ne comprennent pas pourquoi le médecin ne commence pas le traitement dès la découverte de leur séropositivité, associant le traitement à leur seule chance de combattre le virus.  

Quelque soit manière dont vous vivez le fait de commencer le traitement, parlez de vos questions et de vos craintes avec votre infectiologue.

parlez-en…

A lire:

"Alex ou la vie d'après" publié par Ex Æquo.

éléments relatifs
sais-tu?

Cette brochure s'adresse aux parents et à l'entourage familial d'enfants homosexuels ou de jeunes qui se posent desLire plus

Posté le: 
01.02.2012
sais-tu?

Séropositivité. N'en faisons plus un tabou.Lire plus

Posté le: 
01.12.2011

Pages