Aller au contenu principal 

t'as lu?

Partage
…Et vous êtes séronégatif

séro-discordant,
…et alors?

Vous faites donc partie des personnes à qui cela ne pose naturelement pas de problème d'avoir un partenaire séropositif.

Car malgré toutes les avancées médicales, la séropositivité continue à faire peur … dans le milieu gay aussi.

En effet, nombre de gays séropositifs rapportent encore des réactions très négatives quand ils dévoilent leur séropositivité à un futur partenaire sexuel ou à un partenaire sexuel (avec qui les relations sexuelles ont pourtant été protégées).

Le fait d’être un couple séro-différent a bien sûr des implications médicales et affectives, mais pas toujours où l’on croit.

En matière de protection des rapports sexuels, vous devrez évidemment être vigilants:

- que ce soit pour ne pas contracter le VIH vous aussi,

- mais aussi pour ne pas infecter votre partenaire d’une autre IST (le co-infecter). En tant que séropositif, votre partenaire a tout intérêt à ne pas cumuler les infections, pour ne pas compliquer son état de santé.

La mise au point en début de relation reste donc de mise (dépistage IST pour vous deux), et une discussion franche sur le type de relation (couple ouvert ou fermé).

Au moindre souci de protection: que ce soit un accident (capote qui lâche, etc.) ou un oubli de protection (vous n’êtes pas des robots et être vigilants surtout sur le long terme n’est pas toujours facile), n’hésitez pas à consulter au plus vite pour voir si un TPE serait utile.

Le médecin est la pour juger du caractère médical de la prise de risque, pas du contexte de la prise de risque.

Si votre partenaire ne vit pas ouvertement sa séropositivité, et qu’il vous a demandé de rester discret à ce propos: vous serez soumis vous aussi au secret ce qui vous sera peut-être inconfortable. Ré abordez cette question plus tard avec votre partenaire, peut-être acceptera-t-il de s’ouvrir petit à petit à d’autres personnes.

Vous avez peut-être plein de questions à propos du VIH, la santé ou du traitement de votre partenaire, sans oser les lui poser de peur d’être maladroit ou intrusif.

Essayez quand même de dialoguer avec lui, cela pourra sûrement vous soulager. Par ailleurs, n’hésitez pas à vous rendre dans le Centre de référence: trop peu de partenaires de personnes séropositives savent qu’elles y sont aussi les bienvenus, évidemment dans le respect du secret médical à propos de la situation de leurs partenaires. Par ailleurs, il existe des lieux de soutien et de partage pour les personnes séropositives et leurs proches.

éléments relatifs
sais-tu?

Séropositivité. N'en faisons plus un tabou.Lire plus

Posté le: 
01.12.2011

Pages